LES JEUX Et leur HISTOIRE

L'Histoire des jeux est souvent subjective. Chaque historien développe, selon ses sources, des thèses qui peuvent être controversées. Nous essayons ici, de vous transmettre des informations qui nous ont semblé les meilleures.

L'histoire du carrom (billard indien) et son origine sont mal connues. D'aucuns disent qu'il fut inventé en Inde par lesMaharajas alors que d'autres pensent qu'il y fut importé par les Britanniques lors de la colonisation.​

Depuis le siècle dernier, le carrom est devenu l'un des passe-temps favori des Indiens. On y joue dès le plus jeune âge et le jeu devient plus tard activité sociale brisant bien souvent la routine du quotidien.​

Les premiers tournois se seraient déroulés en 1935 au Sri Lanka.

La première fédération naît en 1958 en Inde.

Il faudra attendre les années 1960 pour voir arriver les premiers carroms en Europe et, c'est seulement dans les années 1970 que le jeu va véritablement se développer avec des importations significatives et les premiers tournois à échelle européenne. La Suisse, l'Allemagne et les Pays-Bas apparaissent comme étant les pionniers de cet engouement.

Carrom

Dames Chinoises

Bien qu'il s'appelle "Dames Chinoises", ce n'est pas un jeu chinois. En réalité, ce jeu a été crée en Allemagne, en 1892, sous le nom de "Stern-Halma": "Halma" est un le nom d'un jeu grec qui se rapproche des jeux de dames, et "Stern" est le mot allemand pour dire "étoile", se rapportant à la forme du plateau.
En fait, ce jeu prit le nom de Dames Chinoise car il a été d'abord introduit en Asie, par les américains, et ensuite on en importa de l'Asie vers l'Europe. C'est pour cela que l'on croit que ce jeu de dames provient d'Asie, et plus particulièrement de Chine.

Fanorona

Apparemment de la fin du XVI° siècle, le Fanorona a tenu un rôle important dans les rituels malgaches. Ce jeu, autrement appelé " dames malgaches " dispose d’un mode de prise pour le moins original, il faut choquer ou aspirer les pions, un classique.     
Le Fanorona (qui doit se prononcer fanourne) était pratiqué à l'origine sur les Hauts-Plateaux de l'ile, il s'est depuis répandu dans la plupart des régions côtières.
Un joueur de Fanorona est un Mpifanorona , jouer au fanorona se dit mifnorona.
De nombreuses histoires (ou légendes...) relatent l'importance du Fanorona dans les rites et la politique malgache.

Awalé

L'Awalé appartient à la famille des jeux de semailles, le terme générique désignant ces différents plateaux de jeux est Mancala.

Bien des thèses s'opposent quant à l'origine des jeux de Mancala ; pour certains, il est plusieurs fois millénaire et africain; pour d'autres, plus récent et originaire de Mésopotamie ...L'absence de vestiges incontestables antérieurs au IV° siècle et une tradition orale nous laissent dans l'incertitude. Le terme Mancala viendrait du verbe arabe Naqala : mouvoir.
Il est très difficile de s'y retrouver dans la foison d'appellations qui désignent ces jeux. Il convient de ne pas confondre le nom de l'objet avec celui du jeu; de plus un même jeu portera un nom différent suivant l'endroit où il est pratiqué. Gabata est par exemple le nom donné aux mancalas en Afrique de l'est, il désigne donc des jeux différents; alors que awalé, awélé, wari, wali désignent le même jeu (ou presque...) dans l'ouest du continent. Souvent, le jeu porte le nom de la plante qui fournit les graines qui servent de pions au jeu.
L’Awalé appartient à la grande famille des jeux de parcours africain (le Mancala ; « déplacer » en arabe). Ces jeux de semailles remontent à très longtemps et semblent apparentés aux jeux d’origine égyptienne, le Senet notamment, ancêtre du backgammon. Ils se retrouvent sur toute l’Afrique, mais à partir du XVIIe siècle se sont propagés aussi au Moyen-Orient, en Indonésie et en Amérique Latine, suivant en cela les routes de l’esclavage

Go

Les origines du jeu de go remontent au Tibet. Les Chinois l'attribuent aux empereurs Yao et Shun, 4000 ans avant nos jours. C'est le plus ancien jeu de stratégie du monde. Il fut une discipline obligatoire de l'académie militaire japonaise. Au XXe siècle le Go a connu un essor spectaculaire au Japon et une ouverture vers d'autres pays. 
En occident, évoqué par Marco Polo à son retour de Chine, et les jésutes au XVIe siècle qui le mentionnent à leur tour, il est enfin proposé en Europe grâce au joueur d'échecs Otto Korschett qui le découvre lors d'un voyage au Japon. C'est en 1920 à New York que naquit le premier dub de Go hors Asie suivi par la fondation en 1934 de l'American Go Association. En Europe le premier championnat est crée en 1957.

Trou Madame

Au XVIIe siècle, louis XIV s'adonnait au jeu des Portiques ou Trou Madame.
Mêlant adresse et hasard, cette distraction dont Rabelais avait rendu son Gargantua très friand, pouvait se pratiquer sur une table ou dans un jardin. 

Le nom de ce jeu viendrait de ce que Madame, la Reine d'Angleterre, possédait un tel jeu ... en or ! Les courtisans parlaient alors du "jeu de Madame".

En Belgique, ce jeu était réservé aux femmes de joueurs de boules, il fait aussi parti des nombreux jeux de palets bretons.

Dominos

Certains historiens affirment quel es dominos existaient en Egypte, au temps de Toutankhamon. En effet, on aurait retrouvé des dominos dans son sarcophage. D'autres prétendent qu'ils viendraient
de Chine et que ses créateurs se sont inspirés du Mahjong. Ce stratagème aurait été trouvé pour maintenir les soldats éveillés durant les campagnes contre les ennemis. D'autres disent qu'ils auraient été inventés vers 1120 ap JC. On raconte aussi qu'ils seraient une modification chinoise du jeu de dés indien. D'autres pensent que les marins les auraient inventés pour chasser l'ennuie. 

Néanmoins, tous les historiens sont d'accord sur le fait que les dominos sont apparus en Europe au 18e siècle. Il y en a d'abord eu en Italie avant de toucher la France à partir du 19è siècle. 

Ce jeu est très développé dans les îles Françaises d'outre mer comme sur l'Ile de la Réunion qui représente un jeu Familial.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now